Contrôle de gestion

IFRS

Visa IFRS

Catalogue des formations FinHarmony

Nos prochaines sessions inter-entreprises :

Leviers financiers de la gestion commerciale -
Gérer la croissance et la rentabilité

durée : 1 jour
Le pilotage de la relation client dans un objectif d’amélioration de la rentabilité et du cash est un enjeu majeur pour toutes les entreprises.
Cette formation permet aux commerciaux de comprendre comment ils peuvent contribuer à cet objectif en faisant le lien avec leurs pratiques quotidiennes, dans le cadre d’une activité en démarrage ou en croissance.

Renforcer l’impact de sa communication interne et externe

durée : 1 jour
La présentation des résultats est un acte de communication et de management qui ne s’inscrit pas forcément de manière naturelle dans les compétences des financiers. Pourtant, la fréquence d’un tel exercice s’intensifie et le niveau d’attente augmente. Sans chercher à se transformer en professionnel de la communication, le financier doit connaître les principales techniques et approches existantes.
Cette formation propose des solutions simples et pratiques à mettre en œuvre

Intégration fiscale : maîtriser les impacts sur les comptes sociaux et consolidés

durée : 1 jour
Former un groupe fiscal permet d’optimiser la pression fiscale et les flux de trésorerie. Mais les mécanismes de l’intégration fiscale sont complexes et ont des incidences multiples tant sur les comptes sociaux que sur les comptes consolidés. Cette formation est à la hauteur de l’enjeu : une journée pour être à même de calculer, d’optimiser et de comptabiliser l’impôt dans le cadre de l’intégration fiscale.

Pratique de l’analyse financière

durée : 2 jours
Loin de fournir une batterie de ratios à plaquer à tous types d’entreprises, cette formation très appliquée donne aux analystes les clés de compréhension des états financiers, en fonction de leur secteur d’activité, de leurs modes de financement et de leur niveau d’investissement, afin de tirer le meilleur parti des informations disponibles.
A l’issue de cette formation, les participants seront également à même de comprendre si une entreprise a eu recours à des mécanismes comptables permettant de différer du résultat ou autres opérations permettant d’améliorer les états financiers.

Maîtriser l’ensemble des problématiques liées aux opérations en devises

durée : 2 jours
Les devises étrangères génèrent de nombreuses difficultés pour la comptabilisation des opérations en consolidation. Une bonne connaissance des règles et mécanismes de conversion permet de maîtriser les traitements nécessaires pour finaliser les impacts issus du paramétrage des outils de consolidation.
Cette formation permet de maîtriser les enjeux liés à la conversion et propose des pistes pour optimiser ou auditer les impacts, tant dans les capitaux propres que dans le tableau des flux de trésorerie.

Contrôle de gestion : techniques approfondies

durée : 2 jours
Le contrôle de gestion est au service du pilotage de la performance économique des entreprises.
Cette formation permet d’approfondir et d’illustrer les champs et les leviers de la performance de votre entreprise. Elle contribue à définir les axes prioritaires d’amélioration de la performance sur lesquels agir, en fonction de l’organisation et de la culture de votre entreprise. Pour chacun des thèmes abordés, vous saurez mettre en œuvre les outils de pilotage adaptés.

Actualité des IFRS – Sessions trimestrielles

durée : 0.5 jour
Les évolutions normatives ont été importantes ces dernières années. Il s’agit de se préparer à appliquer au 1er janvier 2019 la nouvelle norme sur les locations mais également de faire un suivi de la mise en oeuvre des normes appliquées depuis 2018 (reconnaissance du revenu et instruments financiers). Parallèlement à ces évolutions significatives récentes et à leur mise en œuvre, il s’agit de suivre les amendements impactant les comptes de l’année et les projets de fond qui devraient bientôt arriver à maturité (pratique des seuils de matérialité, passifs et provisions, impôts différés…). Savoir s’adapter et tirer parti des nouveaux textes est un enjeu majeur pour les directions financières.