Mettre en œuvre un test de dépréciation des actifs
  • Comptes sociaux en normes françaises - Production comptable: Savoir produire les comptes sociaux en normes NF
  • Etats financiers et annexes - Connaître le bilan, le compte de résultat, le tableau de flux, le tableau de variation des capitaux propres, les OCI, l'annexe
  • Normes IFRS - Normes internationales (IFRS)

Maîtriser dans un environnement complexe

Public visé

- Contrôleurs de gestion
- Directeurs consolidation et comptabilité
- Experts comptables, Commissaires aux comptes
- Managers comptables
- Managers consolidation
- Responsables financiers

1 jour

Pré-requis

Cette formation ne nécessite aucun pré-requis particulier.

Objectifs

– Connaître et savoir mettre en œuvre le mécanisme de l’ impairment test en IFRS et le rapprocher du test en normes françaises
– Savoir calculer la dépréciation d’une UGT (Unité Génératrice de Trésorerie), avec ou sans goodwill

Contenu

> Rappel des textes français et IFRS applicables

> Définition de l’ impairment en IFRS et comparaison avec les règles françaises

– La notion de valeur recouvrable : la valeur d’utilité et la juste valeur nette des coûts de cession

> Les différents niveaux d’application du test de dépréciation

– Les actifs isolés (corporels et incorporels)
– Les UGT (Unités Génératrices de Trésorerie) : définition, enjeux et méthode d’identification dans l’entreprise. Les cas particuliers.
– Le goodwill et son affectation aux UGT. Le lien avec les secteurs. Les difficultés pratiques.
– Impairment et information sectorielle

> Méthodologie

– L’identification du besoin de test de dépréciation : les indices de perte de valeur et la procédure pour les identifier. La fréquence des tests.
– Difficultés pratiques : caractéristiques du business plan servant de base au test d’ impairment . La notion d’actif en l’état. La détermination du taux d’actualisation.
– Revue de la pratique

> La comptabilisation de la dépréciation et l’information à fournir

> Synthèse de la comparaison entre les normes françaises et IFRS

> La position de l’administration fiscale

Pourquoi choisir cette formation ?

Le test de dépréciation ( impairment ) est une « vraie-fausse » nouveauté des IFRS. Le principe en est simple, mais les modalités sont souvent mal comprises, en particulier le rôle de la juste valeur. De plus, le règlement ANC de 2015 a largement précisé la méthode applicable dans le référentiel français. Cette formation permet d’appliquer de façon efficace et pérenne les dispositions dans les deux référentiels.

Méthode pédagogique et moyen de suivi

Exposé détaillé, illustré de nombreux cas pratiques s’appuyant notamment sur l’expérience terrain de l’animateur. Examen critique de documents de référence publiés pour valider les acquis théoriques de la formation.
Questionnaire d’évaluation.
Attestation de formation délivrée en fin de session.
L’animateur est disponible par mail à l’issue de la formation pour répondre à toute question relevant de la formation.

Prix

970 € HT – 1 164 € TTC

Médias

Témoignages

Lorem ipsum dolor sit amet, consetetur sadipscing elitr, sed diam nonumy eirmod tempor invidunt ut labore et dolore magna aliquyam erat, sed diam voluptua. At vero eos et accusam et justo duo dolores et ea rebum.

Jonathan C.
Entreprise
Formation