Contrôle de gestion

IFRS

Visa IFRS

contacter
Imprimer cette page
Retour

Les rails convergent... à l’horizon !

  • En France, les sociétés cotées appliquent directement les IFRS ; pour les autres, les normes françaises « convergent vers les IFRS. C’est l’aboutissement d’un long processus.

    On a longtemps parlé d’harmonisation financière pour évoquer le fait que les référentiels comptables du monde entier tendent à devenir comparables. Dans un orchestre philharmonique, les instruments jouent ensemble, mais chacun garde sa sonorité propre. C’est un exercice compliqué, mais quand on y arrive, le résultat est très satisfaisant.

    Depuis deux ou trois ans, on utilise plus volontiers le terme de convergence, qui va plus loin puisqu’il s’agit de l’action « d’aboutir au même résultat », objectif louable en matière comptable. Mais ce concept a aussi ses limites : comment ne pas penser à la convergence en mathématiques ? Une série est dite convergente si son résultat tend vers une valeur finie, alors que le rang s’accroît à l’infini. Comme les rails de chemin de fer, deux droites parallèles convergent à l’infini.

    La convergence ne doit pas être un idéal qui recule au fur et à mesure qu’on s’en rapproche. Pour y contribuer, nous lui consacrons ce numéro où nous tentons d’en éclairer quelques aspects : comment les autres pays s’organisent-ils, où en est-on en France pour les actifs, et enfin, comment converger avec un référentiel qui évolue ?

    Bonne lecture !

    Documents joints